Print Shortlink

C’est les meutes!

Les plus hauts représentants de l’État français ont fait part de leur volonté de se rendre dans les banlieues. Voilà l’annonce parue dans tous nos quotidiens:

Voulons nous rendre dans les banlieues. Ne savons pas à qui. Si vous savez, s’il vous plaît, veuillez utiliser un de vos téléphones mobiles volés pour nous le dire. Appelez d’urgence le 0-800-ELYSEE. Demandez « Jacques » ou « Dominique ». Discrétion assurée.

Page 1 of 1

43 Responses

  1. Dilbert

    Arf !
    « Et si vous tombez sur un dénommé Nicolas, veuillez réessayer plus tard ».

  2. Nominoe

    Laisser vos coordonnées à notre standardiste, un certain Azouz B.

  3. ultra L

    Nicolas m’a déçu. J’espérais qu’en venant au pouvoir il résoudrait les problèmes de délinquance, mais au contraire, cela n’a fait qu’empirer pour en arriver à la situation que l’on vit en ce moment.

  4. Nominoe

    Ce qu’il faut c’est décréter un couvre feu, et y envoyer l’armée nous débarasser de toute cette racaille, mais vu que notre Président dit de Droite n’a pas de Couilles, c’est pas gagné…

    Les Etats Majors américains et alliés ont beaucoup travaillé sur le thème de la guérilla urbaine ou « Urban Warfare ».
    Notre armée, également, donc je crois qu’il est plus que temps de passer de la théorie à la pratique…

    Question de survie pour l’ordre Républicain face au Nazislamisme…

  5. Paysanperverti

    S’il y a des révoltes, c’est parce que depuis Nicolas S. on s’attaque vraiment à la délinquance. Je trouve odieux de lui planter un couteau dans le dos, notamment de la part de ses collègues, des membres de la droite parlementaires qui sont quelques fois plus durs avec lui qu’un socialo qui préfère se planquer actuellement.
    (Les émeutes ont également des causes éco et sociales, bien sûr, mais cela est déjà largement développé par les médias)

  6. Jarno

    « Les émeutes ont aussi des causes économiques et sociales, bien sur » ben voyons, tout s’explique alors. Les pauvres chéris, il leur faut du travail et de la reconnaissance sociale. Et comme ça tout rentrera dans l’ordre ! Quand le marxisme vient au secours de ceux qui n’ont rien à dire ou qui ne veulent pas voir.
    Ces petites ordures sont exactement les mêmes qui ont envahi le stade de France lors de France-Algérie. Leurs motivations réelles sont d’ordre politique et culturelle : tester la capacité réelle des Français à réagir dans une guerre civile qu’il prépare pour un jour imposer un ordre islamique en France. Dans cette guerre, on voit bien qu’ils peuvent compter sur la complaisance totale des médias (regardez canal + en clair c’est effarant !), la lacheté des politiques et la pourriture gauchiste (Cf Mamère). Ce pays s’enfonce inexorablement, c’est triste.

  7. john

    J’attends avec impatience le jour où Jacques ira prêcher la bonne parole du socialisme gaullien aux gosses des cités (« tous égaux… scronch-scronch-scronch … la mondialisation… scronch-scronch-scronch…. l’ultra-libéralisme américain… scronch-scronch-scronch… la solidarité… ») Je me joindrai alors à eux pour lui lancer une boule de pétanque.

  8. Jarno

    Attends moi John, je prends la mienne également.

  9. Arcady

    Tout ça risque de finir en guerre civile… :-((

  10. Dilbert

    > Tout ça risque de finir en guerre civile

    Meuh non, je peux vous dire ce qui va se passer : le gouvernement va « débloquer » quelques centaines de millions d’euros pour « venir en aide aux banlieues ». Au point où en sont les déficits en Soviétie française, on n’est plus à ça près…

  11. Nominoe

    Qu’attend ce couille molle de Chirac pour envoyer l’armée nettoyer ces nid de guepes nazislamistes?
    Ce type est vraiment une catastrophe pour le pays…
    Ou était -il depuis 10 jours?
    Planqué dans sa Datcha avec sa bourgeoise…

    Que le dernier quarteron d’ultras gauchos bolchos bobos droits de l’hommiste aient également ses véhicules qui crament…ou que l’Elysée reçoive un coktail molotov pour de bon.

    Comme en 1789, puisque l’Etat est incapable d’assurer sa mission de protection des biens et des citoyens, et bien c’est à l’initiative privée de s’organiser.

    Et ici ou la, se développe de véritable réseaux de protection privée de petits commerçants, artisans, entrepreneurs qui en ont ras le bol du manque de courage de l’Etat à assurer la première de ses missions.

    Si c’est une répétition générale des franchisés d’Al Qaeda et Consorts pour le grand jour de la guerre civile, ca promet…
    ca nous permet de voir que comme en 1940, dans le personnel politique si friand de beaux logos et références Républicaine, les soi disant Défenseurs de la République ne sont pas légions.
    De la Parole aux Actes, il y a un abysse collosal…

    Tous des lavettes, prêt à baisser leurs frocs face à l’invasion des nazislamistes.

    A elle est vraiment très belle cette France sépia, carton pâte, donneuse de leçon au monde entier et incapable de nettoyer une rébellion de voyous et de criminels.
    Notre Pays qui n’en avait pas besoin d’en rajouter dans l’auto dérision vient de franchir une étape supplémentaire.
    Regarder les sites webs de CNN, la BBC, et mêmes les russes se foutent de notre gueule…

  12. Résistant

    notre système reçoit les fruits de son oeuvre, payons à nouveau et encore un lourd tribu monétaire aujourd’hui et dans les 10 ans nous le paierons en trés lourds tribus humains.

  13. Phil Cal

    Enfin! Enfin ca pete ! Le regime socialocommuniste ne peut plus cacher a quel point il est pourri de partout, quelle joie que de voir toutes les vestales paniquees s’affoler autour du temple .
    Je crois que ce que je ressens s’appelle la Schadenfreunde en allemand, si je ne me trompe — une joie narquoise, mauvaise, sur le ton du « bien fait pour vos gu…s » .
    C’est mal, mais c’est tellement bon!

    Phil

  14. david

    Suite à la provocatrice visite du Ministre de l’intérieur, Nicolas Sarkozy, sur «l’Esplanade des Cités», l’Intifada a éclaté.

    Les forces colonialistes françaises d’occupation et les acteurs de l’État oppresseur, tels que les policiers, les sapeurs pompiers, la poste, les écoles, les transports en commun, doivent se retirer du prétendu «département français» 9.3. Leur présence prolongée est une véritable provocation qui ne peut qu’exacerber le sentiment d’humiliation et le désespoir de sa population. Voici donc la «feuille de route» que nous proposons aux deux parties:

    1° La France doit préalablement présenter ses excuses et payer des substantiels dédommagements pour toutes les vexations et humiliations qu’elle a fait subir aux Arabes depuis Charles Martel jusqu’à Nicolas Sarkozy inclus. Elle doit reconnaître le droit à un État indépendant neuftroistinien aux populations du 9.3 et de toutes les enclaves afro-arabo-musulmanes des Bouches-du-Rhône, du Rhône, du Var, de l’Isère, du Nord, du Pas-de-Calais, du Haut- et Bas-Rhin, du Languedoc etc. [...] les représentants de la Neuftroistine accorderont alors l’Aman aux Français, en signe de reconnaissance de la solidarité et du soutien sans faille du Président Jacques Chirac aux pays arabes et à l’Oumma, dans le conflit qui les oppose à l’arrogance juive, sioniste et américaine.

    2° Des négociations s’ouvriront alors sans délai entre les représentants autoproclamés de l’A.N (l’Autorité Neuftroistinienne) et les représentants français dûment agréés par l’A.N.

    3° Les négociations ne pouvant se dérouler à Oslo ou à Camp David, ces deux lieux sont récusés. la Norvège n’est elle pas un concurrent pétrolier de l’Arabie, de l’Iran et des émirats ? Et Camp David n’a-t-il pas, avec ce prénom, un relent, de judéo-sionisme ? Et puis, nous entrons dans une ère sans sionisme, sans Israël et sans Amérique. Nous proposons donc un pays où souffle le vent de la liberté et du respect des droits de l’homme, voire de la femme, dans la mesure où cela ne gênerait aucun homme… Riyad, Alger, Ramallah, Khartoum, ou Téhéran répondent le mieux à ces critères.

    4° La Neuftroistine inclura, dans des frontières sures et reconnues, son centre historique du 9.3, prolongé, au nord, au-delà de l’aéroport Charles de Gaulle, qui deviendra «Aéroport du martyr Mohamet Kelkhal», et se prolongera, au sud, pour inclure les 18e, 10e, 11e, 19e et 20ème arrondissements, pour faire, de cette partie de Paris, sa capitale sous le nom de «Al Qods al Maghrébi», pour la distinguer de Paris, capitale des Français pas encore convertis… Le Sacré-Cœur, débarrassé de ses croix, statues et peintures païennes, deviendra la mosquée-cathédrale de cette capitale. Afin d’assurer une continuité territoriale entre la Neuftroistine et ses enclaves réparties sur tout l’Hexagone, la France lui concèdera un réseau exclusif de routes et d’autoroutes reliant les territoires neuftroistiniens entre eux, mais, dans un but de partage équitable, la Neuftroistine en assurera la police et en laissera à la France le coût de construction et de maintenance. La France n’aura aucun droit de contrôle sur les personnes, biens et marchandises qui circuleront sur ce réseau réservé. La Justice de cet Etat sera fondée sur la Charia qui sera la Loi de la Neuftroistine. Dans les litiges de tous ordres entre Français et Neuftroistiniens, c’est la Charia qui tranchera, en dernier ressort. La partie de cet article 4, relatif aux frontières séparant la Neuftroistine de la France, pourra être révisée chaque année, à l’initiative de l’Autorité Neuftroistinienne, en fonction de l’évolution démographique dans les deux pays contractants.

    5° Respectueuse des Droits de l’Homme et, parfois, de celui de quelques femmes, la Neuftroistine autorisera les résidents français qui le souhaiteraient à rester, moyennant une conversion à l’Islam, ou, à défaut – car l’Islam répugne à la contrainte -, le paiement annuel d’une capitation qui leur assurera une bienveillante protection. Ceux qui s’y refuseront, seront évacués, aux frais de la France, et leurs biens, laissés sur place, seront confisqués pour laver l’offense que constitue le refus de conversion à l’Islam ou de taxation. Tous les lieux de culte : catholique, protestant, bouddhiste, hindouiste ou sioniste, seront démantelés et transportés vers la France aux frais des religions concernées. Dans le cas contraire, ils seront affectés au culte musulman, après avoir été purifiés, aux frais des religions dépossédées, de tout signe, décor et ornement païen.

    6° Du droit au retour des réfugiés. la France accueillera sur son sol, logera et entretiendra décemment les réfugiés arabes expulsés depuis Charles Martel. À ceux de leurs descendants qui ne souhaiteraient pas exercer leur droit au retour, la France versera une indemnité dont le montant sera fixé par une commission paritaire composée, d’une part, d’Arabes musulmans et, d’autre part, de Musulmans d’origines diverses.

    6° Le Président Jacques Chirac ayant reconnu que la France est autant musulmane que chrétienne et cette reconnaissance impliquant sa traduction dans les faits, cette appellation officielle ne doit plus être maintenue exclusivement pour la partie dans laquelle les Chrétiens et autres infidèles sont encore majoritaires. Elle sera donc officiellement désignée par Hexagonistan.

    7° L’Hexagonistan versera, chaque année, un tribut à la Neuftroistine qui en déterminera chaque année le montant. De son côté, la Neuftroistine promet de protéger les Français, sans obligation de résultat, contre le racket, les actes de vandalisme, de pillage, les meurtres et prétendus actes de «terrorisme».

    8°) Le gouvernement de la France étant, de toute façon et depuis des décennies, au service du monde arabe et musulman, c’est la Neuftroistine, en tant que partie prenante de la France, qui occupera le siège de membre permanent du Conseil de Sécurité, avec le droit de veto qui y est attaché.

    9°) La Neuftroistine devenue indépendante, la France continuera cependant de prendre à sa charge le coût des prestations-maladie, allocations familiales, allocations vieillesse, RMI, chômage, logements sociaux, hôpitaux, écoles coraniques et madrasas de la Neuftroistine.

    Ceci étant une condition minimale, tout le reste est négociable et fera l’objet de l’article 10.

  15. Emma

    Tout y est David. Votre texte est magnifiquement écrit, ironique à souhait,
    pertinent et il tombe à pic. Il mérite une tribune plus large. Je souhaite que
    Mickaël et Laurent le proposent au Québec libre et sur d’autres tribunes où
    ils ont leurs entrées.
    Bravo.

  16. Jarno

    Il n’y a qu’un seul profit à tirer de ces évènements : la classe politique française est démasquée, tous les Français savent à quoi s’en tenir – ouf !
    Mais non ! Dans un an, la campagne présidentielle sera lancée, et tout ceci sera occulté, déformé, réinterprété – tous les bons et gentils petits citoyens iront voter pour le dernier candidat socialo-umpiste qui leur servira la soupe ( » La France dans le monde, les méchants américains patati patata », « la solidarité citoyenne, les pauvres immigrés patati patata », « la sécurité routière, l’environnement patati patata »). On touche le fonds mais on continuera encore à creuser. La lacheté des politiques est à l’image de ce peuple lamentable !

  17. Nominoe

    Et ca y’est le premier mort recensé.
    A part l’AFP, aucun médias ne mentionne ce décès pour le moment.
    Encore une victime du Racisme Anti-Gaulois et des Barbares…

    L’homme agressé à Stains vendredi est mort lundi
    AFP 07.11.05 | 13h07

    Aggrandir la taille du texte
    Diminuer la taille du texte
    Imprimer cet article

    Jean-Jacques Le Chenadec, dans le coma après avoir été victime d’une agression qui pourrait être liée aux violences urbaines vendredi soir à Stains (Seine-Saint-Denis), est décédé lundi, a annoncé sa veuve qui était reçue par le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy.

    « Je souhaite que ces personnes soient punies », a dit sa veuve au ministre de l’Intérieur, comme elle l’a rapporté à l’AFP.

    Le ministre « avec qui je suis de tout coeur, a promis qu’il ferait tout son possible pour nous aider », a-t-elle ajouté.

    Encore handicapé par l’agression dont il a été victime en même temps que son voisin, Jean-Pierre Moreau, le cou enserré dans une minerve, a expliqué que l’auteur de l’agression leur avait demandé de quoi ils parlaient. « Lorsqu’on lui a répondu qu’on parlait de nos voitures, il a balancé un coup de poing à Jean-Jacques qui est tombé à la renverse », a-t-il dit.

    Selon les premiers éléments de l’enquête, les deux hommes, membres du conseil syndical de leur immeuble, étaient intervenus une heure avant l’agression mortelle au même endroit pour une dégradation de poubelles. Ils auraient alors essuyé quelques jets de pierre, avait indiqué samedi une source policière.

    Pour Jean-Pierre Moreau, l’auteur de ce coup de poing et celui qui l’accompagnait sont « des lâches ». « Il est venu vers nous le visage caché sous son capuchon, la tête baissée comme un vieillard de 90 ans, c’était prémédité », a-t-il dit.

    R

  18. pleutre anonyme

    Vous avez une vision très pessimiste.

    Ces petits chahuts sont le témoignage d’une vigoureuse démographie que l’Europe entière nous envie.

    Ils montrent la réussite d’une politique d’immigration dont nous avons besoin pour payer nos retraites, sécu, prestations, aides, etc, et les allocations chômage!

    Autre point de vue par extrapolation des USA :

    Une certaine délinquance et criminalité correspond à la présence d’une classe d’âge nombreuse et vigoureuse (témoignage de l’efficacité des allocs et du système de santé) dans un certain type de population. Le vieillissement de cette classe d’âge fera baisser très considérablement la criminalité. Il faudra vingt à vingt cinq ans.
    Comme ces jeunes gens ne se reproduiront pas comme Papa Maman, il faudra veiller à relancer une politique d’immigration au moment opportun.

    Et dans notre beau pays, tout se terminera par des subventions autour de feux de joie.

  19. Don Quichotte

    Vous êtes très durs avec eux tout de même !

    Ces chers petits anges n’ont ni parents, ni personne pour leur montrer la voie de la tolerance.

    Que dans ces cités, l’école est plus chère qu’ailleurs pour qu’il ne puisse apprendre un métier ( ou parler, pour certains !)
    Dans ces villes, les bibliotheques n’existent pas, ils ne peuvent se cultiver !

    …Arretons une bonne fois pour toute de les excuser et comprenons une bonne fois pour toute que certaines personnes ne veulent pas faire l’effort de travailler ou alors pour un argent plus  » facile ».

    Comprenons une bonne fois pour toute que leur seul language est la violence…les mots…ils ont un peu de mal à s’en servir !

    Et comprenons une bonne fois pour toute, que quelque soit les infrastructures mises à disposition, ils sont ce qu’ils sont !

    Arretons de croire que  » Tout le monde est beau et tout le monde est gentil »
    Ou que c’est la faute de la société !

    Don Quichotte

  20. pleutre vil et anonyme

    Moi je me marre vu de l’enfer ultra-liberal. Je sais ce n’est pas drole mais je SAVAIS que ca allait arriver.
    Qu’est-ce qu’ils attendent pour tirer dans le tas ? C’est la seule solution bande d’incapables qui s’appellent un gouvernement.

  21. pleutre anonyme

    Lors d’une opération présentée comme représailles à des incendies de voitures de « colons » français implantés dans les territoires du « 9.3″, des accrochages provoqués par le sinistre Sarkoz y ont ranimé une Intifada qui se généralise de nuit à l’ensemble des territoires occupés. Les jeunes musulmans déshérités et désarmés se défendent par tous les moyens contre ces forces armées racistes. Cette admirable résistance renait vaillamment nuit après nuit comme le feu de sa détermination en témoigne. La responsabilité des dommages liés à cette nouvelle Intifada revient à ces incursions françaises dans les territoires « du 9.3″. Rappelons que l’attaque des forces racistes islamophobes a fait d’entrée deux morts, des jeunes travailleurs qui avait fui les contrôles forcés en trouvant refuge dans le périmètre mal protégé (à dessein ?) d’un transformateur à haute tension.
    Suite au retour de ces violences aveugles on compte déjà plusieurs victimes civiles contre quelques blessures du coté de la force d’occupation policière. Des voix nombreuses provenant des autorités religieuses (musulmanes) et politiques demandent que cessent ces interventions criminelles.

  22. Emma

    « Je crois que ce que je ressens s’appelle la Schadenfreunde en allemand, si
    je ne me trompe — une joie narquoise, mauvaise, sur le ton du « bien fait
    pour vos gu…s » .  »

    Il s’agit de Schadenfreude et non freunde qui signifie amis.

  23. pleutre vil et anonyme

    « Il s’agit de Schadenfreude et non freunde qui signifie amis. »

    Exact, mais ce n’est pas bien de se moquer du malheur des autres. Meme si on savait que ca allait arriver et que les autres disaient « mais non ».

    Mais oui, j’avais raison, c’est une autre joie que le Schadenfreude.

  24. Don Quichotte

    EXCELLENT l’intervention de Alain Finkelkraut ..

    Effectivement, cela était prévisible dans le temps…

    Tiens, j’habite Meudon la Foret, plutôt paisible jusque là et bien 2 camions de la Poste ont brulés cette nuit !!!

    Ces pauvres jeunes s’ennuyaient tellement… il faut les comprendre…

  25. un suisse

    je ne peux pas comprendre comment des commentaires pareils peuvent
    émaner de gens qui se disent instruit par rapport à ceux que vous
    dénoncez.
    le problème de la France c’est qu’elle n’a jamais rien fait pour ses imigrés,
    ou plutot les a utilisés quand il était bon et après les a laissé tombé.
    ce n’est pas un problème d?islam comme marqué plus haut, mais bien un
    problème d’imigration.
    Comment s’en sortir en France lorsque qu’on s’appelle Kader ou Brahim ?
    ne me dites pas qu’il ny a pas de discrimination à l’embauche.
    Comment ceux qui veulent sortir de la cité ne se font que très rarement
    offrir des logements en ville ? Comment peut-on se limiter à dire que ces
    actes sont uniquement le fruit de la connerie des jeunes ?
    La france est un beau pays mais un pays raciste qui récolte le fruit de ses
    nombreuse croisades comme l’Algérie et d’autres pays d’Afrique…
    La violence urbaine ? elle est le résultat d’un laisser aller de la classe
    politique qui préfère protéger ses acquis plutôt que de se soucier du bien
    être de ses concitoyens. Comment un jeune qui n’a jamais vu son père et
    ses grands frères travailler peut il avoir une vision sereine de son avenir ?

    C’est trop facile de les incriminer sans se faire un examen de conscience,
    sans se demander pourquoi on en est arrivé là, sans avoir de recul par
    rapport à une exclusion qui date depuis des décénnies.

    Il n’est pas dur de se rendre compte que lorsque qu’on parque des milliers
    de personnes dans des cités qui n’ont pas d’âme, qui ne sont pas
    entretenues car les promoteurs immobiliers ont bien compris les bénéfices
    qu’ils pouvaient en tirer, c’est destiné à chuter….

    Eh bien c’est ce qu’il se passe actuellement, et le plus malheureux dans
    tout ça, c’est que ces jeunes et bien il cassent chez eux, il brulent la
    voiture du voisin qui est autant dans la m….. qu’eux.

    bref je ne veux pas cautionner ces violences qui sont débiles, mais elles
    ont une origine que vous ne voyez peut etre pas de l’intérieur.

  26. pleutre anonyme

    Quand je vous disais que ça allait finir par davantage d’argent jeté par la fenêtre (pour les étatistes, la solution est toujours plus d’Etat, jamais moins) :

    mardi 8 novembre 2005, 17h09
    France: le gouvernement décrète l’état d’urgence, Villepin annonce un plan

    PARIS (AFP) – (…)
    M. de Villepin a notamment annoncé que le gouvernement allait débloquer 100 millions d’euros supplémentaires pour les associations en 2006 et la création prochaine « d’une grande agence de la cohésion sociale et de l’égalité des chances », de « préfets délégués à l’égalité des chances », de « 5.000 postes d’assistants pédagogiques, dès le mois de janvier, pour les 1.200 collèges des quartiers sensibles ».

  27. Dilbert

    Désolé, pour le post précédent, c’est moi, Dilbert.

  28. Jarno

    voilà ! bien vu – les subventions pour suspendre le djihad. Ainsi les pauvres types, qui n’ont plus de voiture aujourd’hui, sauront heureux d’apprendre qu’ils vont payer avec leurs impôts la rançon. C’est ça la solidarité citoyenne. Longue vie à Chirac !

  29. pleutre anonyme

    Certaines actions menées par des organisations anti-racistes créent plus de problèmes qu’elles n’en résolvent.

    Pour intégrer il faut disposer d’un cadre stable et respecté. Les étrangers doivent être valorisés. Au contraire l’on constate que des anti-racistes mettent en avant les étrangers dont le comportement est le plus contestable.

    Les sans-papiers.

    Des étrangers sont ainsi qualifiés de sans-papiers. Cette qualification peut être considérée comme fallacieuse. En effet les étrangers en question avaient des papiers, qu’il s’agisse de visas, de titres de séjour ou de récépissé de demande d’asile. Ils connaissaient de ce fait la date de la fin de l’autorisation du séjour dont ont leur refuse la reconduction. Cette autorisation non renouvelée, ils prennent sciemment le risque d’être dans l’illégalité. L’expression « étrangers illégaux » traduit mieux la réalité de la situation. L’expression sans-papiers transforme, elle, une transgression de la loi en privation d’un droit.
    Cette façon de présenter la situation d’étrangers illégaux a l’inconvénient de valoriser des étrangers qui veulent imposer leur présence sans l’autorisation des gouvernants représentatifs du peuple. De plus les Français d’origine étrangère ainsi que les étrangers en situation régulière sont victimes d’un effet pervers produit par la non expulsion des étrangers illégaux. Faute de mettre en œuvre la police de l’immigration on devient plus exigeant à l’égard de leurs familles restées à l’étranger lorsque ces dernières demandent des visas. En effet l’on pense qu’une fois en France ces personnes peuvent être tentées de devenir des illégaux qui essayeront de se faire qualifier de sans-papiers afin d’obtenir des cartes de résident.

    Régulariser les sans-papiers reviendrait à accepter que quiconque arrivant illégalement en France dispose d’un droit d’installation définitif. Aucune politique d’intégration n’est concevable dans ces conditions. Ce sont les étrangers en situation régulière ou les Français d’origine étrangère qui feraient les frais de l’application de ces théories

    Le délit de solidarité.

    De plus sont parfois présentées comme instituant un délit de solidarité les dispositions du code pénal créant le délit d’aide au séjour irrégulier. Le législateur qui prend ces mesures dans le seul but de rendre efficace sa politique d’immigration est de ce fait montré comme sanctionnant la solidarité. On le présente comme étant inaccessible au sentiment humain le plus élémentaire.
    La preuve de cette inaccessibilité est complétée par les parallèles explicites ou implicites qui naissent lors d’expulsion d’étrangers illégaux. Ces expulsions sont parfois assimilées aux opérations de déportation organisées durant la deuxième guerre mondiale. Ainsi des associations de défense des étrangers présentent les gouvernants d’un pays démocratique comme prenant des décisions moralement condamnables, assimilables à celles décidées par des dirigeants de régimes totalitaires. Une égalité est créée entre régimes démocratiques et système totalitaire, niant la spécificité de ces derniers.
    La double peine.

    Le militantisme déployé pour obtenir la suppression de la double peine, disposition qui permet, en complément de la peine principale, d’expulser du territoire des étrangers délinquants, porte aussi préjudice aux étrangers.
    Cette double peine est en effet justifiée. Le fait d’être délinquant ne peut être un motif pour obtenir ou voir prolonger une autorisation de séjour.
    Mais surtout la double peine permet d’assurer la protection des étrangers qui résident dans notre pays et en respectent les lois. Les étrangers délinquants portent un préjudice spécifique aux étrangers respectueux du pays d’accueil car ils donnent des arguments à ceux qui mettent en avant le lien entre délinquance et présence étrangère afin de déprécier celle-ci. Ces délinquants doivent pour cela recevoir une sanction complémentaire. De plus la mise en œuvre de la double peine éloigne du territoire les délinquants et prévient ainsi tout amalgame entre les étrangers honnêtes et les autres. Elle valorise de ce fait les étrangers sérieux, facilite leur intégration et par-là permet l’atténuation des tensions raciales.
    De plus le lien unissant un individu à un territoire constitue l’attribut le plus fondamental de la nationalité. C’est dénaturer celle-ci que d’accorder cette propriété à des étrangers sous prétexte qu’ils sont délinquants.
    La double peine a été en partie supprimée sous la pression des associations. Cette décision du législateur est regrettable.

    Une nouvelle idéologie.

    Les actions d’associations sont complétées par la diffusion d’une nouvelle symbolique. Certaines ont choisi le drapeau « Blacks, Blancs, Beurs » qui fait référence à l’origine ethnique ou raciale des individus. Le drapeau tricolore est lui sans ambiguïté. Les hommes bleus ou rouges n’existent pas. Le blanc du drapeau ne fait pas référence à une race mais à un système de pouvoir, la monarchie. Avec le drapeau tricolore on peut venir de tout horizon et être Français. Avec le drapeau  » Blacks, Blancs, Beurs » on ne peut pas être Français et d’origine asiatique.
    On applaudit au slogan « touche pas à mon pote » alors qu’il constitue un appel à soutenir tous ceux que l’on juge semblable à soi. Il manifeste l’inverse de ce qui fait le fondement de la citoyenneté, la reconnaissance par des gens différents de l’existence d’un destin qui leur est commun.

    Les Français sous contrôle.

    Mais par contre on veut interdire à tout Français de se dire « de souche ».
    On poursuit en justice un Préfet ayant affirmé que les gitans vivent de rapines alors que la solution au problème particulier ne peut venir d’une saisine de la justice pour racisme mais de celui de l’étude des moyens d’existence des gitans et des mesures à prendre pour les intégrer.
    Alors qu’une partie notoire de la délinquance de voie publique est le fait de Français issus de l’immigration, que le trafic de drogue est essentiellement entre les mains de Français maghrébins, les associations vilipendent toute personne s’interrogeant sur l’existence d’un lien entre délinquance et immigration. Elles qualifient trop facilement toute volonté des défenseurs de la société de sanctionner efficacement des délinquants d’atteinte au droit de l’homme, toute intention de réprimer des délinquants issus de l’immigration de racisme.

    Un vrai problème.

    C’est pourtant la réalité du lien immigration-délinquance qui complique l’intégration des Français d’origine étrangère, en particulier de ceux qui sont issus de nos anciens protectorats et colonies. Cette sur délinquance est parfois présentée comme résultant de la discrimination dont est victime cette population. En fait seule une infime partie de celle-ci s’adonne à la délinquance, mais avec une telle constance que cela devient un problème social central.

    Une des causes actuelles du racisme c’est la visibilité de cette délinquance qui incite malheureusement à jeter l’opprobre sur tous nos concitoyens issus de l’immigration. Là se trouve pour partie la source des interdits professionnels qui frappent certaines personnes ethniquement marquées.

    L’enfermement.

    Ces personnes ethniquement marquées, on tente par ailleurs de les enfermer dans leur condition.
    Aucune critique n’émane des associations anti-racistes au sujet des chansons racistes diffusées par tel ou tel groupe de jeunes issus de l’immigration. Nul débat ne vient contrarier ceux qui chantent « nique ta mère ». Ce serait pourtant l’occasion pour les organisations anti-racistes de rappeler le proverbe arabe : « Sois poussière sous les pas de ta mère car le Paradis est là où elle pose son pied ». Mais cela aurait pour conséquences d’amener les Français à porter un regard positif sur leurs concitoyens issus des anciennes colonies. Tel n’est sans doute pas la priorité de beaucoup d’anti-racistes.

    Le néo-colonialisme.

    On constate depuis peu la diffusion de théories affirmant qu’un néo-colonialisme serait à l’œuvre au sein de la société française. Ce néo-colonialisme serait destiné à maintenir les nouveaux arrivants à part de la Nation. Ces théories ont en fait pour objet de tenter d’enfermer les jeunes de l’immigration dans le statut d’infériorité qui était celui de leurs grands-parents. On veut les empêcher de s’accepter Français, sans doute pour mieux les utiliser.

    Faute de faciliter l’intégration des associations anti-racistes proposent de mauvaises solutions.

    Le droit de vote aux immigrés.

    Donner le droit de vote aux immigrés lors des élections locales serait une erreur. En effet la modification du corps électoral des municipales et des autres élections locales faites en y adjoignant des étrangers non communautaires mettrait ces derniers en position d’arbitre de consultations se gagnant à la marge. Accorder ce droit de vote créerait automatiquement des tensions entre Français et étrangers non communautaires. La mise en œuvre d’une telle mesure est plus propre à semer la discorde qu’à favoriser l’intégration, alors que les conditions pour devenir Français, et donc pouvoir légitimement voter à toutes les élections, sont parmi les plus souples au monde. De plus notre pays accepte la bi nationalité. Devenir national est donc une possibilité largement ouverte et constitue le meilleur instrument d’intégration. Le préserver nécessite de ne pas morceler les attributs qui lui sont liés.

    La discrimination positive.

    Alors que le fait de devenir Français confère une appartenance qui a pour avantage de mettre au second plan l’origine, la race ou la religion, la discrimination positive préconisée par certains rendrait obligatoire la mise en avant de l’origine raciale ou religieuse de chaque individu. Les enfants des couples mixtes seraient inclassables. On ne saura s’il faut ou non faire bénéficier de mesures de faveurs les individus de type arabe mais à nom français ou, à l’inverse, les personnes de type européen mais à nom arabe.
    De plus si la discrimination positive est mise en place on sera tenté de compter les délinquants, les assistés, les chômeurs, selon leur origine. Dans les divers métiers il faudra déterminer qui occupe les postes. Chez les journalistes par exemple, compter le nombre d’arabes, de juifs, de protestants, de noirs. La discrimination positive nécessite la mise en place d’une politique raciale méticuleuse.

    Le rôle néfaste des associations.

    Plus qu’encourager l’intégration certaines associations de lutte contre le racisme ont tendance à cultiver le ressentiment des nouveaux arrivants. Dans les années 20 lorsque les Arméniens sont venus se réfugier en France, aucune association ne les a incités à descendre dans la rue pour protester contre le quolibet dont ils étaient victime : « Arméniens tête de chien ». Aucune association ne les a détournés du seul objectif valable, l’intégration dans leur nouveau pays.

    Aujourd’hui certaines organisations sous couvert de louable lutte contre le racisme ont mis en avant les étrangers délinquants, aggravant le fossé qui sépare les étrangers des Français. Elles ont dévalorisé les gouvernants, le législateur et instillé dans la société des concepts se substituant à celui de citoyenneté. Elles ont de ce fait affaibli le système démocratique et compliqué l’intégration des étrangers. Leurs actions consistant trop souvent à vouloir démontrer que leurs concitoyens sont des racistes n’ont pas permis de diminuer les tensions raciales.
    Cet activisme a, de plus, remisé au second plan les vrais débats sur l’école, la police, la justice, l’assistanat.

    Les actions de la plupart des associations anti-racistes ne servent, au mieux, à rien. Au pire ces actions sont contre-productives.

    Il serait temps que les pouvoirs publics réfléchissent afin de savoir s’ils doivent continuer à considérer comme des interlocuteurs valables les organisations anti-racistes, et s’ils doivent continuer à leur verser des subventions.

  30. pleutre anonyme

    vous aimé pas les arabes bande d’animaux
    On a tous connus avent vous les pouyeux crasseux…..
    vout me fait rirre la france sen étranger c’est l’économie qui s’effondre reflechisser un peu les gauloi

  31. Faré

    Non, personne n’a rien contre « les arabes » ici. On a tout contre les racailles racistes comme toi, quelle que soit la couleur de leur peau. Racaille => une baffe. Racaille récidiviste => une balle.

  32. david

    Vu qu’ils brulent mieux les voitures qu’ils écrivent des messages, je vais finalement militer pour l’apprentissage, moi !

  33. Karl Rove

    Ah les beaux apprentissages! On a jamais essaye avant…

  34. pleutre.anonyme

    « vout me fait rirre la france sen étranger c’est l’économie qui s’effondre reflechisser un peu les gauloi  »
    Mais l’économie française est en train de s’effondrer ! Si j’interprète bien votre propos l’immigration est le « moteur » de l’economie française. Vu le nombre d’étrangers sur notre sol, dois-je en déduire que ce serait en fait de leur faute ?

  35. Faré

    La moitié de ma famille est immigrée ; mes oncles et tantes sont arrivés en France sans rien ; certains habitent dans des quartiers pas très sûrs. Aucun n’a jamais participé à aucun crime, mais beaucoup ont été victimes d’agressions. Mes deux grands-pères sont nés pauvres. Ils ont étudié dur. La pauvreté n’a jamais expliqué le crime. Ou alors, il faut croire qu’au moyen-âge, où les conditions étaient pires, il n’y avait que des criminels, et que tous les habitants des pays pauvres sont des gibiers de potence.

    Non. Certaines familles cultivent un sens de la morale, d’autres non. Certaines religions appellent au respect de tous, d’autres considèrent les « infidèles » comme autant de proies. Certaines cultures impliquent le respect des études et de l’entreprise créatrice, d’autres le respect de la rapine et de la force. Voilà ce qui explique la criminalité. Quant à la *croissance* de la criminalité, elle s’explique par un Etat qui favorise systématiquement l’irresponsabilité par son système de subvention : en multipliant les familles irresponsables défectueuses et parasites par une taxe sur les individus prudents sains et productifs, l’Etat-providence favorise la bêtise et la violence, il instaure simultanément DYSGÉNISME et DYSMÉMISME. Et pour couronner le tout, il sert aux enfants qui sont les produits de cette œuvre malfaisante une idéologie pourrie, le républicanisme national-socialiste, dont tous ces jeunes voient qu’elle est fausse, sans pour autant échapper aux idées corruptrices qui en émanent.

  36. pleutre anonyme

    Voir l’article sur les USA : la carotte et le baton
    dans le Figaro.

    http://www.lefigaro.fr/debats/20051108.FIG0243.html?072622

    la carotte: politique liberale qui cree du boulot. le baton: Police efficace, locale, sur le terrain; peines severes (25 ans apres 2 recidives en Californie : 3 strikes and you’re out). Ca Marche – population immigre
    beaucoup mieux integre (y compris Musulmane). Et criminalite basse compare a celle au Royaume-Uni, ou en France. (moitie moins d’agressions par 1000 habitants que le R.U. par exemple).

    La compassion envers les criminels/delinquants, c’est la cruaute pour les victimes actuelles et futures.

  37. Orion

    Il est un préalable incontournable à toute discussion oiseuse sur ce qu’il conviendrait ou non de faire, c’est celui d’apurer nos dettes. Quand je dois supporter les divagations revendicatrices d’un assisté(ant) social, je lui demande avant toute « argumentation » de me remettre un chèque de 17000 euros en remboursement de la dette contractée par chacun d’entre nous depuis 30 ans au nom des idées sottes et grenues qu’il persiste à vouloir défendre.
    En général, ça détend l’atmosphère …

  38. pleutre anonyme

    relire soigneusement le paragraphe 2 du post de Faré

    éclairage curieux : voir Asia Times on line

    2 articles
    CRISIS OF FAITH IN THE MUSLIM WORLD

    désolé, Emma, en anglais

  39. Faré

    Ceux qui ont peur de la guerre civile ont tort. Le processus en place est moins vaste et plus insidieux. Il s’agit, encore et toujours, du pouvoir en place utilisant les socialement proches pour maintenir la pression sur les caves et justifier davantage d’intervention au profit des affranchis. Les socialement proches savent très bien que dès le moment où ils commettraient la moindre infraction dans un quartier habité par les hifis, la répression serait immédiate et terrible. Cela fait partie du code implicite mais universellement connu de tous les affranchis.

    Quant à ceux qui ont peur de l’islamisme, les islamistes sérieux savent fort bien qu’ils ne conquerront jamais la France par la violence, mais tout simplement par la démographie. Cela dit, si quelques actions violentes des uns peuvent mener à plus de subventions pour les autres, ils ne cracheront pas dans la soupe non plus (du moins pas dans leur bol).

    De toute façon, c’est le cochon de travailleur français qui paie! Effrayez-vous des petits voyous, bonnes gens, comme ça vous ne verrez pas votre véritable ennemi — l’État, ce même État auprès duquel vous cherchez un réconfort, une protection, une solution. Diversion efficace donc. Elle saigne certes le pays et l’économie, donc les revenus de la taxation future. Mais qu’importe les revenus des parasites futurs? Seuls comptent pour les parasites au pouvoir leurs revenus actuels. Un gouvernement démocratique a toujours pour horizon les prochaines élections, dont l’issue incertaine invalide tout plan à long terme. Et cette diversion augmente certainement le pouvoir de nos dirigeants.

    Les nomenklaturistes remercient les socialement proches. L’intelligentsia leur trouve des justifications. Le trésor public leur offrira des subventions en récompense. Continuez les petits, papa est fier de vous!

  40. pleutre vil et anonyme

    « le problème de la France c’est qu’elle n’a jamais rien fait pour ses imigrés,  »

    Ben non, le probleme de la France est qu’elle n’ rien fait pour que les immigres, et les autres au passage, s’en sortent tous seuls.

    C’est cette mentalite de « Je veux », « donnez moi », « j’ai le droit a », « l’etat doit » qui a declenche cette catastrophe.

    Des decennies de socialisme de droite ou de gauche ont donne ca: les medias du monde entier on ouvert leur titres sur « La France brule ».

    La solution ? Plus de socialisme, injectez des subventions !
    Comme ca on entendra plus parler de ce pays dans quelques annees, bon debarras.

  41. Faré

    Voilà où on en est! Iraq the Model se fout de la gueule des français. Bravo à nos élites…

  42. tioman

    Je viens rarement sur la page libérale, mais toujours avec plaisir. Aujourd’hui et après lecture complète de ce fil, le dégoût m’étreint :
    Entre les lignes, je ne lis que racisme, intolérance et incitations à la violence.
    Comment des libéraux peuvent-ils défendre, même temporairement, les tabassages arbitraires ? C’est surréaliste.
    La feuille de route de David, même très drôle par son cynisme, mais elle laisse entendre que les immigrés ont une stratégie, un objectif religieux. Il faut être tordu pour écrire ça … ou les haïr… Même Emma applaudis … Je n’en reviens pas.

    Heureusement, pleutre anonyme, fidèle au poste, livre un article au ton juste, qui combine fermeté et compréhension globale du problème :
    « Au sujet du rôle d’associations anti racistes.
    Posté par: pleutre anonyme le Mardi 08 Novembre 2005 à 20:11:22″
    Parler de racisme et d’intégration, c’est marcher sur le fil du rasoir. Merci à lui, je reviendrai pour le lire …

Leave a Reply