Print Shortlink

El presidente

Quand les médias français évoquent Chavez, c’est à propos des « négociations » avec les FARC pour libérer Ingrid Betancourt (1 otage parmi les milliers que retiennent les FARC), ou pour évoquer ses « programmes sociaux ». Rarement pour évoquer la réalité de son régime « socialiste », qui n’est qu’une dictature amenant inévitablement le pays à la ruine:

President Hugo Chavez threatened Sunday to take over farms or milk plants if owners refuse to sell their milk for domestic consumption and instead seek higher profits overseas or from cheese-makers.

With the country recently facing milk shortages, Chavez said « it’s treason » if farmers deny milk to Venezuelans while selling it across the border in Colombia or for gourmet cheeses.

« In that case the farm must be expropriated, » Chavez said, adding that milk plants could also be taken over. Addressing his Cabinet, he said: « If the army must be brought in, you bring in the army. »

Source: Jerusalem Post. Il faut lire un journal israëlien pour trouver ce genre d’infos, car ce n’est ni Libération ni Le Monde qui vous en parleront: devant les pénuries de lait, Chavez s’apprête à envoyer l’armée réquisitionner les fermes et les usines de lait. Le Vénézuela manque de lait, quand le pétrole est à 100$ le baril, et que la production vénézuelienne quotidienne est de 3 millions de barils. On achète combien de litres de lait avec 100$ ?