Print Shortlink

9 milliards d’euros pour des vaches ?

La vache folle pourrait coûter 9 milliards d’euros selon la Commission de Bruxelles.
Je vais donc payer de la viande que je mange pas pour qu’elle soit détruite! En Europe il n’existe pas de marché des produits agricoles. Bien sûr il y a des places où sont négociés des produits, mais il n’existe pas de prix sur ces marchés. Les prix sont réglementés, il existe des prix minimum et des quotas d’importation interdisent une offre mieux disante. L’agriculture en Europe est tout sauf libre, et les agriculteurs sont des clients politiques importants, il faut donc les subventionner!

Où en est on après 50 ans de socialisme dans l’agriculture ? Le métier est sous perfusion, les agriculteurs gagnent de l’argent avec les subventions, enfin ce qu’ils n’ont pas consommé dans leur activité car ils détruisent de la valeur.

Les consommateurs: le prix de la viande est toujours élevé, et même deux fois: d’abord quand on verse les subventions pour les agriculteurs, ensuite quand les prix imposés sont artificiellement élevés.
Au final, on s’aperçoit que la qualité n’est même pas au rendez vous… mais pourquoi le serait elle puisque il faut produire pour toucher les subventions ?

A quand l’agriculture libre en Europe, où des agriculteurs conscients que la qualité de leurs produits permet d’attirer et de garder les clients ? Quelle entreprise oserait mettre sur le marché des produits dont elle ne saurait pas dans quelle unité de production elle les a produites ? Et quelle baisse des prix en perspective si le marché est ouvert!

Allez je vous laisse rêver à de bons steaks, si comme moi vous n’êtes pas assez fortunés pour en manger!