Print Shortlink

L’or ou la fin du monde

Le débat autour d’un éventuel retour à l’or comme monnaie est clos. Il n’y a pas de débat.
L’or a été, est et sera notre monnaie. Si on persiste à en interdire l’emploi, le monde finira par s’écrouler.
Il n’y a pas d’alternative.

1 – Une monnaie est un moyen d’échanges. Au pluriel. Ces échanges, au nombre de deux minimum, sont étalés dans le temps. Donc une monnaie est aussi une réserve de valeur.

Les monnaies papier conservent-elles leur valeur ?

Le Franc Français (métamorphosé en Euro) a perdu environ 99,95% de sa valeur en cent ans, le Dollar à peu près autant. Le Franc Suisse a fait un peu mieux: 90%.

Bref, toutes ces prétendues monnaies n’en sont pas.

2- Permettre l’utilisation de l’or comme monnaie légale ne pose aucun problème: il suffit d’arrêter de l’interdire.
Il ne s’agirait guère d’une expérience hasardeuse et inédite, puisque l’or a servi de monnaie à l’humanité pendant au moins cinq mille ans, excusez du peu. On ne peut en dire autant des monnaies papier, et c’est bien à leur sujet qu’on peut parler d’expérience hasardeuse, mais j’en conviens, pas inédite: en effet, des précédents ont eu lieu: assignats, Chine médiévale, Etats-unis du dix-huitième siècle,etc. Tous ont fini dans le sang.

3- Dire que la quantité d’or existante ne serait pas suffisante, c’est méconnaitre que cette quantité est quelque chose de purement conventionnel, et que par conséquent, n’importe quelle « quantité » de monnaie suffit toujours à tous les échanges possibles.

4- Dire qu’on risquerait de découvrir un filon gigantesque qui générerait de l’inflation, c’est avoir le sens de l’humour: la monnaie papier étant extensible à volonté, c’est bien à son propos qu’on peut avoir de telles inquiétudes – et l’expérience montre qu’on n’a pas tort.

5- Dire que l’or est aussi une matière première utilisée dans l’industrie, ce n’est pas souligner un inconvénient, mais un avantage: c’est une assurance de plus contre la baisse de son pouvoir d’achat.

6- Dire que l’or serait difficile à transporter, et qu’on n’imagine pas des « bateaux chargés d’or traversant les océans », c’est confondre un bien avec le titre de propriété qui le représente. Doit-on transporter les maisons lorsqu’on les achète ?

7- Dire enfin qu’on ne saurait comment fixer le prix de l’or en Euro ou en Dollar, c’est vivre sur une autre planète: l’or est coté en continu sur les marchés financiers.

Que reste-t-il donc comme objection contre le droit et le principe économique d’utiliser l’or comme monnaie légale ? J’ai bien peur qu’il n’y en ait plus.

Ah si! J’oubliais: les fonctionnaires de l’Eurosystème risqueraient de devoir changer de train de vie.

Travailler, c’est trop dur, et voler c’est pas beau.

Après avoir admis la deuxième partie de ce vers, ils devront affronter la première.