Print Shortlink

Internet et peine de mort

Dixit tf1.fr:
 » L’agence Chine nouvelle a révélé la nouvelle mesure des autorités chinoises en matière de nouvelles technologies : si un citoyen se sert d’Internet à des fins d’espionnage, il encourt la peine de mort.  » En Chine, il y a un régime communiste. Et comme dans tous les régimes totalitaires, l’information qui transite sans censure, on aime pas.

Si on lit attentivement l’article, on voit rien de très choquant, mais en fait ce qui est qualifié de crime d’espionnage est à géométrie variable…. Tout ce qui déplait au gouvernement peut y passer.

En France aussi on voit ça: les scouts, les sites qui ne propagent pas la vérité officielle (les révisionnistes). Les sectes aussi, qui font concurrence à l’Etat. Et puis la cerise sur le gâteau, l’affaire Yahoo.

L’Etat prétend mettre des barrières à nos actions, limiter notre libre arbitre, parce que sinon nous serions tous tentés d’aller acheter des objets nazis.
La logique qui sous-tend l’affaire Yahoo et les lois en Chine est la même: controler, vérifier etc…

Attendons encore un peu et nous aussi nous aurons la peine de mort pour avoir vu une page avec une croix gammée.