Print Shortlink

L’ UMTS déjà en panne

Le retrait de Suez-lyonnaise laisse le gouvernement français dans l’expectative et le met face à un choix difficile. Envolé, oui 32,5 milliards de perdu en une journée.

C’est autant de moins pour le fond de réserve des retraites ainsi que pour la réduction du déficit public. On ne peut pas dire que Suez lyonnaise aie fait un cadeau à Lionel Jospin d’autant plus que Bouygues pourrait suivre. C’est tout le financement des retraites bien planifié du gouvernement qui s’écroule et ce au moment où les syndicats protestent contre l’allongement inévitable de la durée de cotisation pour les retraites (et en plus sous ma fenêtre!!). On ne pourra pourtant pas fermer les yeux indéfiniment alors que tous les autres pays on déjà pris des mesures. Le super impot UMTS est un échec grave pour le gouvernement, d’autant plus qu’il hypothèque le développement de cette technologie en France; car qui va payer si ce n’est les utilisateurs?