Print Shortlink

Taxe Tobin, Taxe Chirac, etc.

Ah les petites taxes sur de grandes sommes! Y en a qu’ont trop regardé Superman 3. L’étatisme procède toujours du mythe de la création de richesse à partir de rien. Et quand il s’agit de le mettre en pratique, on dérive vers sa variante, le mythe du vol sans conséquence. Mais un vol a toujours une conséquence. Conservation de l’énergie, augmentation de l’entropie, etc. Et un vol dissipe toujours beaucoup d’énergie en chaleur, — énergie dépensée pour effectuer le vol, énergie dépensée pour le prévenir. Le vol par voie légale n’échappe pas à la règle: entre lobbying, bureaucratie et détournements de fonds, entre évasion fiscale, déplacement et destruction d’activité, l’effet négatif de l’impôt est toujours supérieur à son effet positif — c’est la fameuse loi de Bitur-Camember.

Comme toujours, les imbéciles ne sont pas ceux qui proposent de tels larcins à leur profit, mais ceux qui y croient. C’est la différence entre les caves et les affranchis.