Print Shortlink

Interdit de comparer

Discriminer, c’est choisir. Pour permettre de choisir plus facilement, Leclerc avait mis en ligne un site «comparateur de prix » entre grandes surfaces. Ce système existe déjà pour tout un tas de produits et services. Bien évidemment, étant éditeur du site, Leclerc a toutes les billes pour manipuler les chiffres. Et alors ? Les consommateurs sont moins bêtes que ce que pensent les juges et la concurrence peut aussi ouvrir des sites… Mais non, ce serait trop simple, alors le site est interdit, ni plus ni moins .
C’est certainement une grande victoire pour les consommateurs et la liberté d’expression, fut-elle à caractère commercial.