Print Shortlink

Le point sur les dernières élections.

Le message précédent expliquait pourquoi son auteur ne votait pas.

Mais qu’ont fait effectivement les Français les 22 avril et 6 mai 2007 pour l’élection du Président de la République, puis les 10 et 17 juin suivants pour l’élection des députés de l’Assemblée nationale ?

Le temps est venu de faire le point. Voici quelques chiffres.

1. Les non inscrits.

Etant donné qu’en France, la population de plus de 18 ans est aux environs de 48 millions de personnes (cf. http://www.insee.fr/fr/ffc/pop_age3.htm ) et
que la population inscrite sur les listes électorales a été officiellement :

………Inscrits…………………………….Nombre
1er tour présidentielle………………….44 472 834
2nd tour présidentielle…………………44 472 733
1er tour législatives…………………….43 888 779

Source :
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/resultats-elections/PR2007/FE.html et
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/resultats-elections/LG2007/FE.html

il faut admettre que le chiffre des personnes non inscrites sur les listes électorales était de l’ordre de 3,5 millions pour les trois tours d’élections, soit 7,9 % de la population.
Soit dit en passant, étant donnés les élus du premier tour des législatives, le nombre d’inscrits au second tour n’est pas comparable au nombre d’inscrits du premier tour (à cause de la population correspondante qu’il faudrait retrancher…). Nous le laisserons de côté

2. Les abstentions, votes nuls et votes blancs des inscrits.

A ce chiffre des non inscrits, il convient d’ajouter les abstentions, votes nuls et votes blancs des inscrits.
L’abstention consiste à ne pas participer à une élection ou à des opérations de référendum. Selon les commentateurs, elle traduit
– soit un désintérêt total pour la vie publique,
– soit un choix politique actif consistant à ne pas se prononcer afin de montrer son désaccord.

Le vote blanc consiste pour un électeur à déposer dans l’urne un bulletin dépourvu de tout nom de candidat (ou de toute indication dans le cas d’un référendum). Ce type de vote indique une volonté de se démarquer du choix proposé par l’élection, mais il n’est pas comptabilisé lors du dépouillement.

Le vote nul correspond à des bulletins déchirés ou annotés et qui ne peuvent pas être pris en compte lors des opérations de dépouillement. Il est parfois difficile d’interpréter le sens d’un vote nul. L’électeur peut ne pas avoir souhaité que son vote ne soit pas décompté (il a cru qu’une mention manuscrite ajoutée n’aurait aucune incidence). Mais il arrive également que l’électeur ait volontairement déposé un bulletin nul, pour manifester son opposition aux différents candidats et programmes présentés.

Officiellement, les votes blancs et nuls ne sont pas ajoutés aux abstentions et le nombre des suffrages dits exprimés les excluent !

Il ressort du tableau qui suit

Abstentions + votes blancs et nuls…………..Nombre………………………% population
1er tour présidentielle…………………7 218 592 + 534 846 = 7.75…………16.1
2nd tour…………………………………7 130 729 + 1 568 426 = 8.7………….18.1
1er tour législatives…………………..17 363 796 + 501 931 =17.86…………37.2

qu’entre les présidentielles et les législatives le nombre des abstentions, votes blancs et nuls a plus que doublé, passant de 16,1 % à 37,2 %.

3. Election du Président de la République.

Le nombre des suffrages exprimés aux présidentielles est donné par le tableau qui suit.

Exprimés Présidentielles……………………..Nombre…………………………% population
1er tour……………………………………..36 719 396…………………………..76,5
2nd tour……………………………………..35 773 578………………………….76,5

En conséquence de quoi, Nicolas Sarkozy a été élu par 39,6 % de la population

………….2nd tour…………………………..Nombre………………………….% population
M. Nicolas SARKOZY…………………..18 983 138…………………………….39,6
Mme Ségolène ROYAL…………………16 790 440…………………………….35

soit par « deux Français sur cinq (de plus de dix huit ans) ».

4. Election des députés de l’Assemblée Nationale.

Sur la base des résultats du 1er tour de l’élection, on peut dire que l’Assemblée Nationale a été élue par 54,1 % de la population :

Législatives 1er tour………………………..Nombre…………………………..% population
Exprimés……………………………………26 023 052…………………………….54,1

Et approximativement, on peut dire que le premier parti de France, celui du Président de la République, représente les suffrages de 25 % de la population, soit « un Français sur quatre (de plus de dix huit ans) ».