Egaux dans la pauvreté

Le site Inégalités.org est une mine d’or sur la réflexion de nos ennemis. Pour eux, l’inégalité est partout, même dans les chiottes. Mais il se trouve que ce site compile aussi d’intéressantes statistiques, comme une synthèse de la distribution des revenus en France. Il y a évidemment des inégalités, mais ce qui me frappe, c’est la faiblesse de ces revenus. A 2000 euros net/mois pour un ménage, vous êtes déjà dans la 1ère moitié du tableau. 2000 euros c’est 2 SMIC net/mois! Autre problème: la faiblesse des paliers, environ 300 euros par tranche de 10% (entre 10% et 80%)… la France est pauvre! Pour rebondir sur les commentaires, j’ai réfléchi à d’autres aspects de ces statistiques, notamment à ceci:

Le revenu disponible médian (1) des ménages (tous ménages confondus, après impôts et prestations sociales) est de 1885 euros, hors revenus du patrimoine. Avec 3 800 euros on entre dans la tranche des 10 % les plus aisés…

3800 et t’es un riche. Vous vous rendez compte, 3800 euros et hop, vous êtes dans le top 10%. C’est ça le plus aberrant là dedans. Ensuite vous entendrez les politiciens dire que « les baisses d’impôts ne profitent qu’aux riches »… Ahurissant.
En fait, prenez deux cadres en début de carrière, sur Paris, et ils seront quasiment dès leurs premiers jobs au-delà des 90%. Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.